Notre responsabilité d'humain, c'est de créer chacun à notre échelle notre paradis sur terre : ce monde dans lequel nous souhaitons vivre.

samedi 16 janvier 2016

Remplacer la javel: nouvel exemple

J'ai réalisé il y a déjà quelques temps un article complet sur le percarbonate de soude, remplaçant écologique de la Javel (je m'étonne d'ailleurs de voir encore en vente libre ce produit hautement toxique...).

Je reviens aujourd'hui pour vous montrer une autre illustration de son efficacité, sur un accessoire plein de recoins et de zones inaccessibles...


 Il s'agit du compartiment à lessive/assouplissant de ma machine à laver, tâché notamment par le vinaigre de cidre que j'ai mis occasionnellement dans le compartiment assouplissant.

Je l'ai fait tremper dans mon évier de cuisine en inox, avec ma paille de fer, ce qui permet de nettoyer l'objet en question + mon fond d'évier (l'inox ressort brillant comme jamais) + ma paille de fer.
La mousse et les impuretés qui flottent à la surface de l'eau sont la preuve de l'action de l'oxygène actif qui bulle...

Bluffant, non?

jeudi 14 janvier 2016

Galette des rois

Chaque année, c'est un petit rituel: je prends ma recette de l'année précédente, et je l'adapte en fonction de mes dernières découvertes lubies en matière de simplicité, écologie et santé.

Cette année donc, je ne voulais pas acheter de pâtes feuilletées (emballées de carton et plastique et pas super saines). Je sais la fabriquer mais franchement, c'est juste super long à faire (et en plus il faut en théorie du beurre)! Une solution aurait été d'avoir fait par avance une énorme quantité que j'aurais congelée en pâtons prêts à l'emploi mais... ce n'était pas le cas. Je me suis donc rabattue sur une recette de pâte brisée sucrée, très facile à faire.

Je me suis inspirée pour la pâte (et la frangipane) du livre Végan et de la recette de Sirène Bio.

Pour la frangipane, je voulais pouvoir me servir d'amandes brutes achetées en vrac, en me passant de poudre d'amandes et de purée d'amandes (même si on la trouve en pot en verre, je ne vois pas trop l'intérêt si par ailleurs il y a déjà des amandes dans la recette).

Enfin, la recette est sans produit laitier, elle pourrait être sans œuf (le remplacer par 3 cas de graines de lin ou de chia, et un peu d'eau) et sans gluten (utiliser des farines sans gluten comme Sirène bio citée plus haut). Tous les ingrédients sont bios.


 Pâte:
- 250g de farine vrac (l'idéal aurait été: un blé ancien, bio, moulu à la meule, de type T80...)
- 50cl d'huile d'olive
- 4 cas de sucre complet vrac
- 100ml d'eau (à ajuster selon la texture obtenue)

Frangipane:
- 130g d'amandes vrac (40g d'amandes entières, le reste d'amandes blanches)
- 25g d'huile d'olive
- 50g de sucre complet vrac (100g aurait été mieux, surtout si vous n'avez pas désucré vos habitudes, 80g passe mais c'est un peu limite)
- 1 œuf
- 1 okara d'avoine-cajou* (soit 80g, c'est la pulpe qui me restait après avoir fait un lait d'avoine-cajou)
- 1/2 gousse de vanille
- 1 cas de graines de lin vrac (facultatif je pense, je l'ai mis pour ses oméga3 et son effet liant)
- de l'eau (juste le nécessaire pour que le mélange se mixe bien)

*peut être remplacé par un œuf supplémentaire, ou 1 cas de graines de lin ou de chia, ou de la purée d'amande, voire peut être tout simplement supprimé...

Réaliser la pâte en mettant l'eau dans le puits formé par les poudres. Former une boule et réserver.
Mettre tous les ingrédients de la frangipane dans un blender et mixer (au total environ 2 minutes), en ajoutant de l'eau petit à petit pour que le mixage soit possible (mon blender est très puissant, je peux mettre la gousse de vanille, elle disparaît complètement).
Séparer la pâte en 2 et étaler pour former 2 disques. Placer un disque sur une feuille silicone ou un plaque de four farinée. Étaler la frangipane dessus, jusqu'à 4 cm des bords et placer la ou les fèves. Recouvrir avec la seconde pâte et sceller les bords en mettant de l'eau entre les pâtes et en repliant la pâte inférieure sur la pâte supérieure. Faire des décorations et un trou central (cheminée). Dorer avec le mélange suivant: 1 cas d'eau, 1 cas d'huile d'olive, 1 cas de sucre complet. Cuire 35-40 minutes à 180°C. Nous l'avons adorée et dévorée!

PS: sinon, vous pouvez acheter votre galette sans emballage, en amenant votre propre contenant (mais là, c'est pas vraiment de la tarte...0:)
PS2: notez la théière en porcelaine de luxe (Emmaüs, 2 euros)

mercredi 13 janvier 2016

Demain: le film à voir (et 2 courtes vidéos)

Avez-vous entendu parler du film Demain? On m'en parle sans cesse depuis quelques semaines, avec beaucoup d'emphase, certains étant allé le voir plusieurs fois...

De l'avis général, il semble que ce soit un incontournable, dans la droite lignée de En quête de sens.
Comme ce dernier, et plus encore, il semble que ce soit un film positif, enthousiasmant, car il montre toutes les actions et toutes les personnes qui sont déjà à l'oeuvre.

Allez-y si vous en avez l'occasion (ou mieux: empruntez-le à la médiathèque)! La bande-annonce est ici.


Et sinon, vous pouvez regarder de chez vous ces courtes vidéos où l'on voit Béa Johnson:
- une première vidéo assez sympa (3 minutes) où elle présente le mode de vie Zéro déchet
- et une autre, un peu plus longue (8 minutes) où elle explique cela plus en détails, et où elle parle aussi de Noël (c'est fini, je sais, mais c'était le thème de ma dernière conférence)...

Toujours aussi inspirante!!!

lundi 11 janvier 2016

Conférence: pour une cuisine simple, sans déchet et saine

C'est avec un grand bonheur que je vous présente ma prochaine conférence au centre de yoga, le vendredi 5 février 2016, à 20h30.

Toujours sur la base de la simplicité, du zéro déchet et de la santé, nous appliquerons ces notions à une pièce centrale dans la maison : la cuisine.

Il sera question du contenu de nos placards, des moyens de les alléger, d'astuces de rangement, d'alternatives aux emballages jetables et recyclables, de données issues de la recherche sur la nutrition et sur les façons de cuisiner... Il y aura quelques recettes, des photos, des présentations d'ustensiles durables et réutilisables... Bref, pas mal de données et de pistes de réflexion!

J'espère vous y voir! Merci en tout cas de faire circuler l'info!

mardi 5 janvier 2016

Nourrir l'Europe si le système s'effondre

Il s'agit d'une conférence d'environ 1h dans laquelle Pablo Servigne, ingénieur agronome et docteur en biologie, dresse, d'après ses recherches et publications, le bilan de notre système actuel, sa projection probable dans les décennies à venir, et propose les pistes de sortie possibles.

Une conférence réaliste mais pas terroriste, en tout cas pas dans la forme, et qui insiste sur le fait qu'il est nécessaire:
1) de regarder les constats en face
2) de chercher et appliquer les solutions possibles

J'y ai appris des choses qui me confortent dans mes convictions et j'y vois plus clair sur le monde possible pour demain... Je me prépare même à l'idée d'être une NIMAcultrice de demain!

En tout cas, je vous invite à visionner cette conférence pour alimenter votre réflexion.

Voici ci-dessous quelques notions qui m'ont interpellée:

-> une semaine de nourriture en photo, dans 24 pays du monde, par Peter Menzel: un article ici et l'exposition entière là.
On voit que les emballages sont de plus en plus nombreux et les produits bruts de plus en plus rares...
Dans l'ordre: Mali, Equateur, Egypte, Mexique, Allemagne, USA.



-> la loi des rendements décroissants (définition) ou taux de retour énergétique EROEI.
Prenons l'exemple du pétrole :0)
En 1900, 1 baril permet d'extraire 100 barils.
En 1990, 1 baril permet d'extraire 35 barils.
En 2007, 1 baril permet d'extraire 12 barils.
Il reste donc environ la moitié des réserves de pétrole planétaire, mais il faudra tellement d'énergie pour l'extraire que cela ne vaudra plus la peine (trop loin, trop profond, trop inaccessible)...